CONSEILS ET ASTUCES

  • Enfiler les bas en respectant les instructions.
  • Toujours utiliser une aide d’enfilage «Veno-Glider».
  • Ne pas enfiler le bas sur une peau humide et en sueur. Il peut être utile de talquer.
  • Bien laisser sécher la peau après la douche ou le bain.
  • Des gants spéciaux aident à enfiler et à mettre en place le bas.
  • Enfiler les bas de manière homogène. Des zones hypertendues tirent le bas vers le bas.
  • Ne pas utiliser de produits gras dans la zone des bandes adhésives.
  • Une pilosité importante sur les cuisses peut entraver une bonne tenue. Raser les zones concernées peut aider.
  • Laver régulièrement les bandes adhésives en silicone et les nettoyer avec un chiffon humide ou un tampon d‘alcool (isopropanol 70 %).
  • Le bas peut être fixé à l‘aide d‘une lotion adhésive douce pour la peau (COLTEX®).
  • Celui qui est souvent assis devrait privilégier les mi-bas avec l‘accord du médecin.
  • Une fine compresse placée dans le creux poplité prévient les constrictions cutanées.
  • Enfiler les bas de manière homogène et ne pas les tirer trop vers le haut.
  • Les bas de compression sont composés de matériaux très élastiques. C‘est pourquoi ils ne doivent pas être tirés, mais ajustés.
  • Vérifiez la position des bas après la mise en place et masser si nécessaire vers le haut ou vers le bas avec les mains à plat et en portant des gants.
  • Ne jamais utiliser les bords de maintien pour tirer le bas vers le haut ou pour corriger sa position.
  • Une desquamation cutanée accrue est un signe d‘amélioration de la circulation sanguine. Elle est provoquée par une accélération de la division cellulaire de la peau. Il ne s‘agit pas d‘une allergie, mais d‘une réaction à l‘utilisation.
  • L‘utilisation d‘une lotion hydratante légère sans acides gras insaturés peu aider. Les acides gras insaturés détruisent les fibres élastiques (LYCRA® élasthanne).
  • Si les bas ne sont pas mis en place de manière exacte, de fortes forces de traction peuvent agir sur la ban­de adhésive et irriter la peau sous-jacente.
  • En cas de température élevée, de propension accrue à transpirer ou de tissu souple au niveau de la cuisse, les bandelettes de silicone des bandes de fixation entravent l‘évaporation de la chaleur et la respiration de la peau. Cela peut engendrer des irritations cutanées (rougeurs, papules). Dans ce cas, il est recommandé de passer à des bandes de fixations à picots.
  • Porter une chaussette chauffante en plus.
  • Consulter le médecin le cas échéant pour envisager une compression moindre ou un autre matériau.
  • Les bas doivent exercer une certaine pression pour réduire le volume veineux et permettre au sang de bien s‘écouler à nouveau. Dans certains cas, le patient peut avoir besoin d‘un délai d‘adaptation.
  • Consulter le médecin le cas échéant pour envisager une compression moindre ou un autre matériau.
  • Les patients immobiles ont généralement des difficultés à supporter la pression. Le matériel, la taille et la classe de compression doivent être considérés avec soin.
  • Les mi-bas ont été montés trop haut.
  • La mesure cD est trop juste.
  • Un bord antidérapant ou un bas tricoté à plat peut être utile en particulier en cas d‘arthrose du genou.
  • Un lavage quotidien ne favorise pas seulement l‘hygiène, il permet également de restaurer totalement la force de tension, c‘est-à-dire l‘effet médical de l‘élasthanne.
  • Laver à 40 °C en machine sans assouplissant ou autre produit de soin.
  • Ne pas faire sécher sur le radiateur, l‘essorer dans une serviette éponge et laisser sécher une nuit à température ambiante.